Ancien Hélice

RÉSERVATION EN LIGNE
Date d'arrivée:
Date de départ:
Personnes:
Réservez maintenant

Landscape Near Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Excavations in Ancient Eliki (Helike)

Landscape Next to Ancient Eliki (Helike)

Les fouilles archéologiques de l’ancienne Hélice (Helike/Eliki) à Aigialia

Hélice était une ville antique grecque située près de la rivière Selinus sur la côte sud du golfe de Corinthe et aux abords de la ville d’Aigio d’aujourd’hui. En 373 av.JC, un important séisme détruisit la ville, et ses ruines sombrèrent dans la mer après un tsunami. Les écrits des historiens Pausanias, Heridotus, Marcus Aurelius, Siculus et «l’Ilias» d’Homère font référence à Eliki. Le temple de Poséidon elikonian était bậti dans cette ville et était centre d’adoration envers Poséidon, dieu antique de la mer. La grande statue de bronze représentant Poséidon est tout ce qui resta après le séisme. Dans «l’Ilias», Poséidon est désigné comme «protecteur d’Hélike».

Pausanias fit référence à Hélike comme étant la fille de Selinos et Aigialia (plus tard Achaia) Elle était l’épouse de Ion, fils du roi d’Athènes, qui décida de donner le prénom de sa femme à la ville. L’historien grec Diodoru Siculus,  écrivit que la ville d’Hélike avait la «place d’honneur parmi toutes les villes d’Achaia «avant le tremblement de terre. Marcus Aurelius (121-180) écrivit dans ses memoires: «et combien de villes sont mortes comme Hélike, Pompéi et Herculanéum et d’innombrables autres «Depuis de nombreuses années les archéologues essaient de localiser cette ancienne ville enfouie. De nombreux vestiges ont déjà été découverts par les archéologues Dora Katsonopoulou et Steven Soter.